Au coeur de la Bourgogne
L'Histoire
Un lieu emblématique depuis 1112

Le Château de la Commaraine entouré de son clos en Monopole de 3,75 ha est un lieu historique emblématique de la Bourgogne.

La grandeur de son passé le place au rang des plus aristocratiques domaines de la «  Bourgogne d'Or  ».

L'histoire remonte au XIIème siècle.

Le premier Château de la Commaraine fût édifié à Pommard en l'an 1112 par Hugues II de Bourgogne.

Ce fief fût donné en 1193 à Jean de Pommard par Eudes III de Bourgogne qui avait sauvé sa future épouse, la fille du Roi du Portugal, de la tempête et des assauts de cavaliers lors de son voyage vers la Bourgogne en vue de célébrer le mariage des futurs époux.

Il entra ensuite dans le patrimoine de la famille de Saulx par le mariage en 1376 de Jeanne de Pommard avec Aymonin de Saulx et il y resta jusqu'en 1474 date du décés de Charles de Saulx.

Le Château existant à ce jour a été édifié au cours de cette période du XIVe/XVe siècle pendant la possession de la famille de Saulx.

Suite au décès de Charles de Saulx le Château de la Commaraine fût détenue pendant une brève période par la famille de Saint-Chamond puis celle de Grignan avant d'entrer dans le patrimoine de la puissante famille de Vienne en 1526 représentée à l'époque par Girard de Vienne.

Le fief de la Commaraine demeura la propriété de cette famille jusqu'en 1725 date à laquelle il entra dans le patrimoine de la famille de Damas par le mariage de Marie-Judith de Vienne avec Jean-François de Damas.

Il fût cédé par cette famille en 1780 à Françoise-Etiennette Duhard de Chazans qui vit ce bien confisqué comme bien national en 1792.

Le Château et son Clos furent ensuite vendus en 1794 à Sébastien Micard qui les céda à Nicolas Guillaume Bazire en 1795 lequel le revendit en 1801 à Charles-François Oudot, conseiller à la Cour de Cassation.

La famille Oudot céda cette propriété à Claude Bernard, négociant en vins à Meursault en 1852, lequel la revendit en 1904 à Prosper Demars.

Elle entra ensuite dans le patrimoine de la famille Jaboulet Vercherre par son acquisition le 27 mars 1920 par Monsieur Ulysse-Georges Jaboulet Vercherre.

Les propriétaires actuels du Domaine, un couple d'américains passionnés d'art de vivre à la française et son directeur Jean-Luc Vitoux l'on acquis en octobre 2018.

Ils sont aussi propriétaires de la maison de champagne Leclerc Briant acquise en 2012, d'une petite maison de vins dénommée les Parcellaires de Saulx sise à Meursault et du Domaine Belleville à Rully.

De tous temps les vins du Clos de la Commaraine furent très recherchés et très appréciés.

Ainsi, en 1759 le vin du Clos de la Commaraine fût offert par les Elus généraux des Etats du Duché de Bourgogne à son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince de Condé.

De même, selon l'état des vins envoyés par les Elus généraux des Etats du Duché de Bourgogne cette même année, une queue (une feuillette aujourd'hui) de Commaraine était valorisée 700 livres soit le même prix qu'une queue de Romanée.

Lorsque Thomas Jefferson fît une visite en Bourgogne en 1787 les vins du Clos de la Commaraine furent parmi ses préférés.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus. J'accepte
x